Information : Conférence – Du risque volcanique à la géothermie

Du risque volcanique à la géothermie

Jeudi 29 octobre 2020

Le 29 octobre 2020 une nouvelle édition des « Conférences à Bondy », avec Jean-Philippe Métaxian, volcanologue (IRD/Institut de physique du globe de Paris) et Alexandre Kasantsev (Storengy).

Depuis plusieurs décennies, l’IRD porte des programmes de recherche dans le domaine du risque volcanique. Les objectifs de ces recherches ont un caractère fondamental, comprendre le comportement des systèmes volcaniques de la source de formation du magma jusqu’à la surface et un caractère plus appliqué, la réduction des risques. Ces deux objectifs sont imbriqués puisque mieux comprendre les processus physiques permet de mieux prévoir les éruptions.

Après une introduction générale sur le risque volcanique, des résultats obtenus par le projet DOMERAPI, financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) entre 2013 et 2017, seront présentés. Ce projet a notamment permis d’imager les réservoirs d’alimentation magmatique du volcan Merapi en Indonésie.

Les techniques utilisées pour l’imagerie des volcans peuvent être appliquées à la recherche de réservoirs de fluides (eau, vapeur) utilisés pour alimenter les centrales géothermiques. La géothermie est une source d’énergie renouvelable qui utilise la chaleur naturelle du sous-sol. L’IRD et la société STORENGY, filiale du groupe ENGIE, ont signé une prestation scientifique qui a pour objet le transfert de méthodes sismiques développées pour l’étude des volcans à des sites géothermiques de haute température situés dans les régions volcaniques. Ce projet a deux objectifs : la prospection de réservoirs de fluides et la surveillance de la sismicité induite par l’exploitation géothermique. Des résultats obtenus sur deux sites, en Indonésie et en Italie, seront présentés dans la deuxième partie de cette conférence.

https://www.ird.fr/du-risque-volcanique-la-geothermie

Informations pratiques :
29 octobre 2020 à 11h

IRD – délégation régionale Île-de-France
32 avenue Henri Varagnat 93140 – Bondy

Dans le respect des règles de sécurité sanitaire, le nombre de places sera limité.
Merci de nous faire part de votre présence à l’adresse : communication-idf

ATTENTION
Le port du masque est obligatoire pendant toute la durée de la conférence et dans les espaces communs du campus.

Fête de la science du 2 au 12 octobre en France métropolita ine et du 6 au 16 novembre en Outre-mer et à l’International

La 29e édition de la Fête de la science se déroulera du 2 au 12 octobre en France métropolitaine et du 6 au 16 novembre en Outre-mer et à l’International. Les chercheurs de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) participent à de nombreux évènements à l’occasion de ce rendez-vous annuel incontournable de la culture scientifique.

Laure Emperaire, ambassadrice de l’IRD pour cette nouvelle édition de la Fête de la science

Laure Emperaire Photo

Laure Emperaire est chercheur à l’IRD dans l’UMR PALOC (IRD-MNHN) Patrimoines locaux, environnement et globalisation. Botaniste de formation, elle est spécialisée dans l’étude des relations plantes-sociétés. Américaniste, elle a initialement travaillé sur l’exploitation des ressources forestières à des fins commerciales.

Le produit emblématique en Amazonie de l’exploitation de ces produits forestiers non ligneux est probablement le caoutchouc, issu des Hevea. Par la suite, elle a travaillé et c’est toujours sa ligne de recherche, sur la diversité des plantes cultivées, en particulier sur leur circulations et les valeurs non économiques dont ces plantes sont porteuses. Les travaux menés en partenariat avec les associations amérindiennes du Rio Negro ont mené à l’enregistrement du système agricole traditionnel du Rio Negro en tant que patrimoine immatériel du Brésil. Les travaux ont été effectués avec le partenariat scientifique d’abord de l’INPA (Institut de Recherche en Amazonie, à Manaus), puis d’une ONG l’Instituto Socioambiental (ISA) et enfin de l’Université de Campinas (UNICAMP).

https://www.ird.fr/fete-de-la-science-2020

Ce que le Covid fait à la science

Bruno David, président du Muséum national d’histoire naturelle, invité des Matins de France Culture
Ce que le Covid fait à la science

UNE ÉMISSION À RÉÉCOUTER ICI.

Pour rappel, Bruno David présente sur la station une chronique quotidienne « Le Monde vivant », à écouter ici.

Pour vous abonner au podcast, cliquez ici.

France culture

Bruno David est un naturaliste français spécialisé en paléontologie et en sciences de l’évolution et de la biodiversité