Amateurs d’oiseaux à vos smartphones ou tablettes.

Amateurs d’oiseaux à vos smartphones ou tablettes.

Application gratuite : Ornidroid.

Capture d'écran

Ornidroid est une application gratuite et open source pour les amateurs d’oiseaux, avec une base de données d’environ 450 espèces d’oiseaux observables en Europe. Recherche sur les noms d’oiseaux dans de nombreuses langues européennes, ainsi qu’en japonais et chinois.
Voir le site : www.faunesauvage.fr/fsapplication/ornidroid

2e édition du festival Parenthèse Nature : l’image pour sen sibiliser à la préservation de la biodiversité du Grand-Est

Bonjour,

Le Grand Tétras, la Mulette perlière, la Grenouille des champs, l’Écrevisse des torrents, le Hamster commun d’Alsace et bien d’autres encore sont inscrits sur les listes rouges des espèces emblématiques de la région Grand-Est !

Plus de 1300 espèces pourraient disparaître dans les prochaines années à cause du dérèglement climatique. La dégradation de sites comme la forêt vosgienne ou le massif des Ardennes, la fragilité de la ressource en eau et l’accentuation des périodes de sécheresse sont une réalité.

Mais l’expérience montre que la mobilisation collective apporte localement des résultats. C’est pour cette raison qu’existe Parenthèse Nature, un collectif qui choisit l’image pour interpeller et sensibiliser petits et grands à la protection de la nature.

Après une première édition réussie autour du « climat », Parenthèse Nature organise la 2e édition de son festival, cette fois-ci autour de la région Grand-Est. Le collectif souhaite attirer l’oeil sur l’environnement proche de ses festivaliers.

Au programme, un concours photographique (ouvert du 1er mars au 31 mai 2021) destiné à valoriser la faune et la flore présentes en Grand-Est. Ce concours donnera lieu à une exposition à ciel ouvert sur un parcours de quatre kilomètres, du 1er mars au 30 septembre 2022.

Cette exposition sera elle-même valorisée par la réalisation d’un livre avec une sélection de plus de 150 photos de la nature du Grand-Est. D’autres animations rythmeront ce festival avec notamment un programme dédié spécialement aux scolaires.

Pour me joindre :
Olivier Henrion – contact – 0683378538.

Pour en savoir plus
Site web Festival Parenthèse Nature : https://www.parenthese-nature.com
Facebook : https://www.facebook.com/ParentheseNature/

Bien cordialement,

Olivier Henrion

Lire le communiqué de presse sur Internet

LE FILM « TRACES » MIS A L’HONNEUR PAR LES NATIONS-UNIES !

LE FILM « TRACES » MIS A L’HONNEUR PAR LES NATIONS-UNIES !
Publié dans
Ethique, Philosophie, Art

Facebook-img

Mon court-métrage « Traces », fait aujourd’hui partie des 38 finalistes sélectionnés au « World Wildlife Day Film Showcase » organisé par le United Nations Development Programme, CITES et le Jackson Wild !
Ce trois mars, «Traces » entrera en concurrence avec les 37 meilleurs films nature du moment et défendra mon engagement pour la protection de nos forêts !
C’est pour moi une grande fierté de pouvoir faire connaître le travail des derniers débardeurs au cheval de trait de nos Ardennes !

Enthousiaste Sébastien Pins nous confie:

« Je pense que l’avenir de l’exploitation forestière est une étroite collaboration entre la mécanisation et la traction chevaline d’un bon débardeur. Lors de mes repérages, j’ai pu constater que, là où il y avait un cheval de trait, la machine était souvent à l’arrêt. Le cheval qui a une grande maniabilité sur le terrain peut aller chercher les arbres à des endroits où, si la machine devait s’en charger, la forêt devrait être rasée pour pouvoir la faire passer qu’elle soit timberjack, tracteur ou débardeuse.

A mes yeux, le cheval est trop souvent perçu comme un recul en matière de technologie alors qu’il est la source d’une complémentarité parfaite alliant les fonctions économiques, sociales et environnementales. De plus, il est aujourd’hui un vecteur important pour le développement du tourisme vert. »

Pour plus d’informations: www.traceslefilm.com

Sébastien PINS
Wildlife Cinematographer

Exposition : sculptures animalières

Nous avons le plaisir de vous communiquer l’invitation de Claudio Locatelli, à l’exposition :

Sculptures animalières
« ROSEMARIE »
programmée en février et mars 2021 (avec strict respect des règles sanitaires),
Galerie Vérot-Dodat à Paris, 1er

Claudio Locatelli est professeur du cours de dessin animalier et botanique
proposé aux enfants et adolescents, conjointement par le Muséum et la Société des Amis du Muséum

Société des Amis du Muséum
amis-museum.fr
steamnhn@mnhn.fr
01 43 31 77 42

INVITATION Claudio Locatelli.pdf

Zoom sur les zones humides

Journée mondiale des zones humides

Obiones de la Baie de Somme. Crédit photo : OFB

Comme chaque année, la journée mondiale des zones humides sera célébrée le 2 février, date anniversaire de la signature de la Convention sur les zones humides à Ramsar (Iran). Le thème de cette édition 2021 concerne « Les zones humides et l’eau ».

Les zones humides sont des espaces de transition entre la terre et l’eau propices au développement d’une grande diversité d’espèces.
Véritables réservoirs de vie, elles se caractérisent par une biodiversité importante et l’accueil de nombreuses espèces migratrices et nicheuses.
Ainsi, libellules, amphibiens, oiseaux, poissons… y accomplissent certaines étapes cruciales de leur vie.

Le thème retenu pour cette année « Les zones humides et l’eau », met en exergue l’importance de ces milieux naturels pour assurer à l’humanité un accès à l’eau en quantité et en qualité suffisante.

En effet, les zones humides fournissent de l’eau douce pour les usages domestiques, l’irrigation et l’industrie. Elles jouent également un rôle primordial pour la régulation du niveau des eaux en agissant comme des éponges qui absorbent l’eau lors des crues et la restituent en période de sécheresse.

Zoom sur les zones humides

mnhn Exposition « Être beau ». Mairie du 16e arrondissement. 3 décembre 2020

En ces temps de confinement et de fermeture de nos galeries, le musée de l’Homme sort du palais de Chaillot pour s’installer dans l’espace public avec l’exposition « Être beau » inaugurée ce jeudi 3 décembre à 9h30 sur les grilles de la mairie du 16e arrondissement de Paris. Vous trouverez en fichier joint une photo de cette installation réalisée en partenariat avec la Mairie du 16e et qui va à la rencontre des publics dans la rue.
Le 3 décembre est la journée internationale des personnes en situation de handicap, et il y a exactement un an, le 3 décembre 2019, nous inaugurions cette exposition au foyer du musée de l’Homme en présence du Premier Ministre, Edouard Philippe et de nombreux membres du gouvernement qui tenaient exceptionnellement le comité interministériel pour le handicap en nos murs.

L’exposition « Être beau », accompagnée d’un livre du même titre, a été réalisée par les deux commissaires, Astrid di Crollanza, photographe, et Frédérique Deghelt, écrivaine.
Pendant trois ans, Frédérique Deghelt et Astrid di Crollalanza ont donné image et parole à ceux qui ne sont généralement pas représentables, pas audibles, et que nous appelons « handicapés », sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle d’un manque.
Et pour reprendre leurs mots : « Vingt-six photographies grand format permettent d’engager une réflexion sur l’image de soi et la place de l’Autre dans la société. Un corps-à-corps avec notre condition humaine… Parce qu’être beau, c’est être soi. »
Leur exposition se poursuit parallèlement au musée de l’Homme jusqu’au 5 janvier 2021. Puis en juin 2021, elle sera installée sur les grilles de l’Hôtel de Ville de Paris.

Cordialement

André Delpuech
Conservateur général du patrimoine
Directeur_
Musée de l’Homme
17, Place du Trocadéro – 75116 Paris

?auth=co&loc=fr&id=134553&part=2.3

.


Société des Amis du Muséum
amis-museum.fr
steamnhn@mnhn.fr
01 43 31 77 42